Quelques heures à Stockholm

J’ai la chance de pouvoir voyager pour des raisons professionnelles vers des destinations sympas pour la photo. A peine rentrée de vacances, je suis partie au pied levé pour deux jours à Stockholm. J’y ai fait un saut de puce mais j’ai pu profiter de la ville pendant quelques heures.J’ai choisi de ne pas passer mon temps dans les musées et j’ai préféré déambuler dans les rues du quartier historique de la ville pour faire des photos.

Le quartier historique de Stockholm

En quelques mots : la vieille ville, centre historique de Stockholm, se trouve sur l’île de Stadsholmen et les îlots de Riddarholmen, Helgeandsholmen et Strömsborg. Lorsqu’on s’y promène, le vent venant de la mer apporte juste ce qu’il faut d’air frais. Le quartier date du 13e siècle, mais les bâtiments qui s’y trouvent aujourd’hui sont des 18e et 19e siècles. On déambule dans un entrelacs de rues et de ruelles pavées, de maisons aux devantures pastelles et ocres. Par moment, on se sent un peu comme dans les villes hanséatiques du Nord de l’Allemagne que je connais bien pour y avoir vécu pendant 3 ans.

Démarche photographique

Je ne connaissais pas beaucoup Stockholm et j’ai découvert la ville en même temps que je prenais mes photos. Je n’ai pas eu de démarche particulière sauf celle de capturer cette lumière si particulière. La lumière du soir et du matin était juste exceptionnelle. Dorée, rasante, elle donnait une ambiance dorée et sereine bien particulière à la ville.


Les habitants prennent le frais sur le pas de leur porte

A l’heure dorée

En plus de la lumière, Stockholm est une ville colorée avec des devantures toujours coquettes et nickel. J’ai choisi de photographier la ville sous cet angle. Il y a peu de photos originales. Je partage avec vous le plaisir de ce que j’ai vu. Il doit faire bon vivre à Stockholm en été. Pour avoir vu la ville également au mois de février, je peux vous dire que c’est moins drôle d’y vivre en hiver. Il fait froid et on voit peu la lumière.


Le long des quais ponctués par les boués de sauvetage

Et bien sûr, comme à mon habitude, je voyage léger et je ne prends que 2 petites focales fixes (2 pancakes Canon) : une de 24mm en 2.8 et une de 40mm en 2.8. Rien de plus!


Une ligne et un sujet ponctuel

Les photos

Les prises de vue ont eu lieu le soir de mon arrivée et très tôt le matin. A Stockholm, j’ai surtout profité des moments où l’air était respirable car il a fait très très chaud… au point d’en devenir intenable dans ma chambre d’hôtel.
Stockholm le soirDes mon arrivée, je suis allée me promener dans la ville jusques vers 23h00. Le centre ville est touristique, et ne présente aucun risque pour les personnes seules. Je suis allée me promener seule aux abords de l’île et à aucun moment je ne me suis sentie en insécurité.


Au coeur de la vieille ville. Quartier le plus touristique

Crépuscule de la ville et jeux de silhouettes.

Coucher de soleil magique. J’ai attendu 15 minutes pour avoir la mouette dans mon objectif

Stockholm le matin

En été, le soleil se lève à 4H00 du matin et à 5h00, j’étais déjà dans les rues pour shooter. Lorsque je suis en déplacement, je me lève généralement très tôt pour profiter de la ville et ensuite mener ma journée de travail.


Matin orageux à 5h00 du matin. Très peu de touristes dans les rues. C’est le moment idéal pour photographier les rues

Harmonie de couleurs

Jeu de symétries que j’adore. Photo prise juste avant la pluie

Conclusion

Bon … et après tout ça ?Eh bien je me mets sur mon 31, je range mon appareil photo et je m’en vais au boulot… Et puis dans le taxi du retour, je regarde mes photos et je me dis que j’ai de la chance car souvent, je voyage seule et je profite pleinement de ces moments. La solitude heureuse du voyageur… ca vous dit quelque chose ?

Une ville bien sympathique pour y séjourner quelques jours, même si j’ai eu une impression de “déjà vu” avec d’autres villes hanséatiques. Je pense que les paysages de Suède valent plus le détour et j’aimerais plus connaître cette partie sauvage nordique.Je viens d’écrire le dernier billet de l’été. Je réalise que la saison a été fructueuse en découvertes et en photos. La semaine prochaine, je vais tomber dans le tourbillon de la rentrée et généralement, cela dure tout le mois de septembre. J’aurai peu d’occasions d’écrire de nouvelles aventures car je vais moins voyager et devoir me consacrer plus au quotidien de ma famille. Soyez patients et je reviendrai vite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s