Campagne péri-urbaine

J’ai commencé à travailler sur le prochain devoir de Nicéphore : la géométrie des campagnes. En cinq clichés, le but est de sublimer les lignes du paysage et de créer une série cohérente composée aux tiers.

J’ai scruté sur Google Earth (une astuce pour les copains de Nicéphore) les paysages intéressants en Ile de France pour ce type de compositions et j’ai photographié quelques essais. La campagne Valdoisienne est belle à voir mais les spots intéressants sont plutôt disséminés.

Aujourd’hui, j’ai profité du paysage de neige pour saisir des lignes et des paysages nus. La campagne en Ile de France se prête peu à ce style d’image car les cadres sont chargés de bosquets et de maisons. Il faut marcher sur les GR car les collines ne sont pas toutes accessibles en voiture.

J’ai photographié aujourd’hui pour le plaisir. Je suis rentrée de ma demi-journée de travail. J’avais la furieuse envie de me détendre l’esprit trop chargé ces derniers temps. Alors j’ai pris une collation sur le pouce et puis j’ai filé avec mon appareil. Cette petite bulle de temps libre m’a permise de m’oxygéner, les pieds au frais dans la neige.

J’ai sillonné Baillet en France, Attainville, Villiers Adam et Chauvry. Au total, j’ai parcouru 60 km sur les petites routes et sur les chemins en écoutant du jazz à bord de ma voiture. J’étais au calme, concentrée et loin du tumulte du quotidien. J’étais bien.

La météo ne m’a pas permise de m’aventurer seule sur les chemins de randonnée. Demain, la neige sera fondue et je me remettrai en recherche pour la bonne idée et le bon spot. Je prendrai le temps de patienter pour avoir la lumière idéale ou la brume ou les premières pousses des cultures.

Les photos

Il y a eu un peu de post-traitement. Les photos ont été cadrées en carré et j’ai choisi un preset qui fait ressortir les ombres violettes et donne un peu de vie dans les couleurs. C’est une recherche de cohérence.

J’ai choisi un rendu « High-key » qui met l’accent sur les lignes et harmonise les blancs. Les photos ont été légèrement surexposées à la prise de vue pour assurer l’éclat de la neige sur les reliefs.

J’aime le rendu minimal et paisible de mes paysages. Il y a peu de relief, et les campagnes sont peuplées par chez moi.

Je ne suis pas encore convaincue par ma série parce qu’elle est peu variée en cadrages. Mais ce n’est pas grave. Ce sont les premières recherches. On doit parfois tâtonner un peu pour affiner son inspiration de départ.

Bilan

Je me suis déjà baladée à deux reprises pour réaliser ce devoir. Je sens bien que je ne suis pas arrivée au bout de ma démarche. Je recherche des lieux intéressants à photographier.

J’ai questionné mon entourage sur les meilleurs spots : l’Essonne, La Seine et Marne. J’irai peut être m’aventurer dans d’autres départments.

Si je veux continuer dans l’esprit d’un paysage francilien, avec une ambiance paticulière, je vais devoir composer avec l’idée de la campagne péri-urbaine, façonnée par les routes bordées d’arbres et les pilonnes.

Patience patience … et laissons l’idée mûrir. En attendant, je m’en vais feuilleter les photos de la Ferme du Garret de Raymond Depardon pour m’inspirer sur la campagne.

Il y aura un autre épisode à cette aventure. Vous verrez que le cheminement est parfois long et semé d’embûches.

5 commentaires

  1. Pour cette série photos, je vois bien les lignes placées au tiers de tes photos que je n’avais pas bien comprises sur les photos de la BNF. pour tes quelques essaies, les photos sont belles avec de jolies lignes. Bonnes séances photo pour demain. 🙂

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s