Une balade le long du Canal Saint Martin

Retour à mes premières amours : la street photo. Les beaux jours sont revenus et j’ai profité de la journée d’hier pour longer le Canal Saint Martin avec ma copine Cathy.

J’avais laissé la streetphoto un peu de côté depuis quelques mois, à cause d’une météo vraiment pas favorable. Et hier, c’était un réel plaisir de renouer avec cette photographie que je trouve très vivante.

Cathy m’a offert un super livre inspirant que l’on m’avait déjà recommandé en commentaire et que je vous recommande à mon tour : 52 défis Street Photo de Brian Lloyd Duckett. C’est une mine d’inspirations.

Nous nous sommes données rendez-vous à 15H00 devant le MK2 Quai de Seine – Stalingrad – du côté du Canal de l’Ourcq. Après avoir shooté un peu les environs, nous avons longé le canal sur plusieurs kilomètres, puis sommes passées par la rue Oberkampf et avons remonté la rue de Ménilmontant pour finir attablées devant une bonne bière bien fraîche. Au total, presque 8km parcourus. (plus 12 du matin avec la marche nordique, autant vous dire que j’étais fatiguée).

Les environs du Canal de l’Ourcq n’étaient pas simples à shooter. Il y avait beaucoup de monde et l’étendue des lieux ne permettait pas beaucoup d’accrocher des points intéressants.

Tout au long de notre balade, nous avons pu néanmoins capturer pas mal de scènes de rue qui marquent le retour du printemps. Les Parisiens sont de sortie, les cafés sont bondés et les berges sont verdoyantes.

Je vous montre une série prise hier. Nous avons travaillé sur le thème de la « rencontre urbaine » dans le cadre de notre formation Nicéphore. La rencontre est à comprendre au sens large. Il s’agit de capturer dans l’espace urbain, des individus qui se croisent ou toutes situations qui se télescopent et qui peuvent présenter un intérêt.

Solitudes urbaines

J’ai choisi d’aborder ce thème sous l’angle de la solitude urbaine : celle de gens qui se croisent mais qui ne se cotoient pas. Ce sont des instants parallèles vécus, où chacun est en présence de l’autre, fait parfois la même chose (téléphone) mais n’intéragit avec personne. Chacun est dans sa bulle.

Comme à mon habitude, j’aime plutôt les cadrages « rentre dedans ». J’aime beaucoup prendre les gens de près et je préfère lorsque mes sujets se placent sur différents plans et lorsque les situations sont contrastées. Willy Ronis était très fort dans cette pratique et je ne me lasse pas de regarder ses photos.

Je n’ai pas encore fait une sélection affinée. Je dois choisir 5 photos. Il me semble que le noir et blanc va être de mise pour une fois… Je n’ai pas eu la même approche que d’habitude. Si pour moi (et cela n’engage que moi) la streetphoto est avant tout un travail sur la couleur, ici, ce sont les rendus graphiques que j’ai privilégiés.

Je vous montre quelques autres photos que j’aimais bien mais qui sont hors-sujet pour ma série.

Les photos de Cathy

Ci dessous les photos de Cathy qu’elle a accepté de partager sur ce billet. Vous reconnaîtrez son univers… Moi j’ai un coup de coeur sur la dernière photo, très colorée avec tous les personnages en mouvement. On sent la fluidité de la foule qui passe.

Voilà, c’est la fin de la balade. J’espère pouvoir sortir bientôt à nouveau pour un autre shooting dans Paris. Je vous souhaite un bon dimanche et de chouettes photos.

11 commentaires

  1. J’adore votre première photo avec le reflet sur les immeubles colorés du canal Saint Martin .Elle est fantastique et vraiment j’en suis bouche bée . Je vais me mettre dés ce jour à la recherche des reflets .
    Mais une question : Qu’est ce qui a rendu ce reflet aussi magique , un bateau qui venait de passer et qui a fait du remous , des canards, une pierre jetée….
    Corinne

    J'aime

  2. Bonjour. Désolé, je ne peux pas « aimer » ton article car je n’ai pas de compte WordPress.
    Je te félicite pour ce beau retour à ton essence.
    Un petit coup de cœur également pour l' »homme au chapeau ».
    Merci de me permettre de me régaler de tes productions.
    Petite question personnelle : Cathy anime-t-elle également une page?
    Merci.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Nadine. Le prochain billet parlera d’un travail que j’ai fourni sur des flacons . Mais ce retour a la street photo m’a fait du bien. J’aime bien aussi la photo de l’homme au chapeau . Mais elle ne rentrait pas dans ma série . Il fallait des gens qui se croisent ou qui interagissent avec l’espace urbain. A très vite

      J'aime

  3. Yesss ! J’adore …( j’ai un faible pour le monsieur au chapeau à la fin)
    Merci pour les références… je vais consulter le bouquin!
    Ton approche des solitudes juxtaposées est super!
    Allez, j’attends la suite!

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ah j’avoue que moi aussi j’ai eu un faible pour ce monsieur 🤗 quelle allure 🤪 . Ce sujet tourne dans mon boîtier depuis des lustres … faudrait que j’en fasse quelquechose , tu as raison de me pousser. Merci pour ton retour toujours très encourageant. J’apprécie vraiment car je me sens comprise.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s