Défi Monopoly : Avenue Henri Martin

Au premier rayon de soleil, je prends mon appareil et je file explorer un quartier en quête de quelques photos. Ceux qui me connaissent savent que j’ai toujours mon appareil dans mon sac à main. Pour cette raison, mon appareil ne doit pas être trop gros et mon sac à main ne doit pas être trop petit. Ce jeudi midi, j’ai mis le cap vers l’Avenue Henri Martin.

Je me souviens bien du « 101 Avenue Henri Martin », un roman de Régine Deforges qui retrace les aventures de Léa, une jeune résistante. Avec le recul, je me dis que j’étais bien jeune pour lire ce genre de roman, mes parents n’ayant jamais soupçonné le contenu de certains passages.

L’avenue en elle-même est une enfilade de jolies maisons protégées par de hautes grilles. On y voit quelques sculptures de Rodin, l’ambassade du Bangladesh qui y a installé ses quartiers. C’est un rue so chic.

J’y suis allée à la pause déjeuner. C’est un moment où il y a un peu de monde dans les rues et il m’offre l’occasion de prendre quelques clichés vivants. Mon œil s’est surtout attaché à quelques détails et quelques personnes hautes en couleur.

Les espaces de vie n’était pas assez bondés pour me rendre totalement invisible. En 45 minutes, j’ai pu prendre quelques photos pour mon défi, avec parcimonie.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s