Défi Monopoly : Rue La Fayette et Boulevard de la Villette

Pendant quelques heures, ce dimanche matin, j’ai arpenté le Boulevard de La Villette et la rue La Fayette pour compléter ma collection pour le projet Monopoly.

Ces rues sont habituellement mes zones de prédilection pour la photo car elles sont proches de la Gare du Nord et j’y accède en moins de 20 minutes par la ligne H. J’ai shooté avec deux focales fixes de 40mm et de 24mm montées sur un nouvel APSC Canon EOS77D,

A la sortie de la Gare Du Nord, je commence par remonter la rue La Fayette en direction de La Villette. Il y a peu de monde dans les rues mais de nombreux cyclistes sont en balade. J’ai cherché quelques plans intéressants, et ce qui a retenu mon attention, c’est ce fameux pont qui donne un point de vue sur le réseau ferroviaire de la Gare de l’Est.

La lumière était douce, idéale et en quantité suffisante pour chercher les reflets et les ombres graphiques du pont. J’aime assez la photo du reflet du miroir.

Puis j’ai mis le cap vers le Boulevard de la Villette. Je n’ai pas trop traîné en route car je savais que ce boulevard est très long à arpenter. Je prends 1 ou 2 photos de l’ambiance, je suis près des quais de Valmy.

Et me voici dans le Boulevard de la Villette.

Sur la première partie du boulevard, les prises sont faciles. Il y a du monde, de la vie et du mouvement. A mesure que je descends vers le Boulevard de Belleville, ma présence est de moins en moins tolérée. Je me sens observée et mon intuition me donne raison.

Un homme vient dans ma direction pour me dire de faire attention avec mon appareil car ils vont m’agresser et qu’il ne s’en privera pas non plus. Il m’harangue et me tutoie. Je ne souhaite pas parlementer et je décide de quitter doucement les lieux. Il n’avait pas été pris en photo mais il a du m’observer en train de tourner.

Cela fait partie du jeu de la street-photo.

Il m’arrive rarement de me faire aborder par des gens mécontents. Lorsque cela arrive, un sourire, une discussion ouverte et les choses s’arrangent. Ici, j’ai senti qu’il ne servait à rien d’insister. Je passerai une autre fois sur le Boulevard de Belleville.

C’était déjà l’heure de repartir pour aller voter.

6 commentaires

  1. Très belle photos! Enfin, j’ai l’impression de me répéter de commentaires en commentaires!… J’adore la première du pont, le graphisme de la photo et surtout ces couleurs!
    Et je crois que ça y est, j’ai définitivement perdu foi en l’Humanité…

    J'aime

      1. Ça et vos péripéties de street photographe avec Brigitte! Moi au pire, c’est un cygne ou un canard qui m’attaquent en pensant que mon appareil est un drôle de truc qui pourrait se manger!

        J'aime

  2. J’adore le hublot et les balcons rouges!
    Tes géométries d’ombre sont magnifiques aussi.
    Je connais ces réactions… c’est très fréquent à Marseille et l’agressivité ne se désamorce pas avec un sourire ! Il vaut mieux partir et tant pis pour l’image😢

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s