Défi Monopoly : Boulevard Saint-Michel

Après quelques semaines d’absence, je reviens ici poster quelques clichés pris lors d’une promenade sur le Boulevard Saint-Michel.

C’est un oeil fatigué qui a parcouru cette longue avenue. Pour cette fois-ci, il n’y a pas eu de cliché audacieux, pas de passants pris de pleine face, pas de couleurs endimanchées, ni de vie urbaine bouillonnante.

J’ai contemplé la tristesse d’un dimanche de novembre. J’ai saisi la pâleur d’un Paris au teint brouillé, pris dans le piège de notre indifférence. Impression d’une ville immobile, saisie dans l’attente d’un renouveau. Instant en suspension, mélancolie de l’entre-deux. Nous passons les portes de l’hiver sans nous en apercevoir. L’automne meurt en silence. Novembre est ce mois de transition qui nous cisaille et nous met au ralenti. Ici, la vie semble attendre décembre pour se remettre en mouvement.

Cliquez sur les vignettes

Photo prise pour la case « Prison »

4 commentaires

  1. Et pourtant, même si tu dis évoquer la grisaille, la touche de couleurs des derniers clichés nous titille le regard et , en retournant voir les précédents, on devine une poésie de l’attente , de l’entre-deux…Tu vas nous faire exploser les décorations de Noël après !😉😂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s