Un heureux hasard argentique

Alors que nous étions tous confinés, au plus fort de l’épidémie, j’ai retrouvé par hasard sous le siège de ma voiture une pellicule à développer.

Elle avait du rouler de mon sac à main. J’ignorais quel en était son contenu et j’avais peu d’espoir d’obtenir quelques photos, ne sachant pas depuis combien de temps elle a encaissé les différences de température dans ma voiture.

Je viens d’obtenir les développements et je retrouve avec plaisir des vues de la vie urbaine de Shanghai. Je me souviens bien du quartier en question. J’étais partie visiter le quartier artistique M50 de Moganshan Road au Nord de la ville. J’avais pris en chemin des buildings pour garder en souvenir la démesure de la ville. A mon retour, Paris m’avait semblé bien petit.

J’y étais au moment de l’heure dorée. On retrouve cette lumière jaune intense. Au développement, les teintes magenta et bleutées sont ressorties. Il y a comme un je ne sais quoi vintage. Je ne sais pas si ces couleurs sont liées à la pellicule ou aux chocs thermiques de son séjour dans ma voiture. Peu importe, j’aime bien ces couleurs. J’avais shooté une Kodak Ultramax 400 avec un Canon AE1 et un objectif 35mm fraîchement acquis pour l’occasion.

9 commentaires

  1. quel plaisir pour moi de revoir une petite partie de Shanghai 😀
    En quelle année y étais tu ?
    Mon souvenir à moi date de 1994 déjà, mais je m’étonne sur tes prises de vue de voir si peu de monde. J’ai plutôt le souvenir d’un Shanghai assez grouillant, même sur le bund

    J'aime

  2. Très sympa ces photos de Shanghai
    Tu as bien fais de les développer. En plus je suppose que tu ne savais même pas ce qu’il y avait dans cette pellicule .
    Merci pour ce voyage ,car si mes souvenirs sont bons , j’avais avant de partir à Shanghai , vu et apprécié tes belles photos , et celles ci me font faire un voyage en arrière
    Belle soirée
    COrinne

    Aimé par 1 personne

  3. Hasard heureux s’il en est ! Le rendu des couleurs est des plus intéressants. Il semblerait que pour l’instant aller à ou venir de Shanghai soit quasiment impossible, ou très contraignant avec des quatorzaines à l’aller et au retour. Il faut faire preuve de patience.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s