Les surprises de la double-expo argentique

Au mois de juin, j’ai rencontré quelques difficultés à remettre les pieds dehors. La fin de la quarantaine avait beau être déclarée depuis le 11 mai, je n’avais aucune envie de sortir. Pourtant, il fallait bien à nouveau se frotter à la vie du dehors. Alors pour me remettre en mouvement en douceur, j’ai choisi d’arpenter Enghien tous les soirs à l’heure du coucher de soleil. Ca tombait bien… j’avais une pellicule à tester en double-exposition.

L’idée de cette démarche fait partie d’un défi de Box Argentique auquel j’ai souscrit. J’ai déjà eu l’occasion de tester ce programme et j’en parle dans ce billet. Ma formation Nicéphore étant achevée, j’ai désormais plus de temps pour me consacrer à la photographie argentique. Je la découvre un peu plus chaque jour pour mon plus grand plaisir.

La pellicule du mois était une Superia de 200 ASA périmée. Parmi les deux défis proposés, j’ai choisi de me lancer dans la photo en double exposition. J’ai déjà eu l’occasion de voir des exemples sur le net. Certaines photos sont vraiment bluffantes. Pour ma part, je n’avais pas vraiment d’attentes particulières puisque je n’avais jamais fait de double-exposition et puisque la pellicule périmée se prêtait à toutes les expériences.

Techniquement, il y a des astuces à suivre mais je pense qu’il faut expérimenter pour se faire sa propre idée. J’ai choisi de bloquer l’avancement du film en appuyant sur un bouton au bas du boiter. On peut également shooter une pellicule entière une première fois et recharger la pellicule à nouveau dans le boitier.

Ainsi, tous les soirs de juin, je me suis promenée sur les rives du Lac d’Enghien au coucher du soleil en quête d’entrelacs d’eau et de ciel et de superpositions de texture. J’ai bien sûr pris tous les éléments graphiques qui rendent la ville reconnaissable : le lac, le casino, le Grand Hôtel etc. Et comme nous étions en plein solstice d’été, j’ai bénéficié d’une lumière idéale et de longues soirées.

J’aime assez le rendu en général. Certaines vues dégagent une atmosphère onirique au charme un peu suranné. J’ai eu l’occasion de constater quelques triples expositions sur mes photos. Ce n’était pas voulu et je me demande comment j’ai pu en arriver là. J’ai du perdre le fil dans mes rembobinages.

Ce que je retiens de mon expérience, c’est que la première photo est toujours plus fondue. J’ai essayé quelques portraits de Louis, mais ses traits ont disparu sous la deuxième prise. Il faut également penser aux fonds clairs et foncés et veiller à les inverser dans la photos suivante. Deux fonds foncés vont donner une photo particulièrement sombre.

Voici les plus belles photos de la série sur Enghien

Cliquer sur les vignettes

Et vous ? Avez-vous déjà testé le principe des double-expositions ?

18 commentaires

  1. Merci Escampette pour ton article.

    Pour répondre à ta question, j’ai déjà procédé à des « doubles expositions » en numérique sous Photoshop. J’ai mis des doubles cotes parce que le terme correct, dans mon cas, est l’anglais compositing que j’ai traduit, sans doute à tort, pas superpositions sur mon blog.
    Cela dit, mis à part le fait que l’on fabrique une image à partir de deux clichés, les approches sont radicalement différentes. La prise de risques, le hasard sont bien plus présents quand on travaille comme tu viens de le faire. Je préfère ma méthode, qui offre plus de possibilités : choix des photos à superposer, masquage, multiples façons de mélanger les pixels, réglage de l’opacité et j’en passe. Certain•es diront que c’est plus facile. Peut-être mais cette relative facilité nous rend plus exigeants sur le résultat final.

    Cela dit, même en numérique, je pourrais travailler comme toi — superposition à la prise de vue en réglant mon boîtier convenablement — mais j’aurais l’impression de ne rien maîtriser. C’est un peu comme l’argentique, là je voudrais faire une image en couleur avec tel film, ici en noir et blanc avec tel autre aussi, pour l’instant, mon Canon FE2 reste dans son placard. Marche-t-il encore ?

    J’aime bien ton image avec de nombreuses fenêtres. Elle m’a fait penser à ce que fait Gus.

    Je suis impatient de voir tes photos de Paris.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Bernard pour ces détails de pratique. Pour rebondir sur cette idée de « facilité » Je pense que ici ( en numérique ou argentique) elle n’a pas sa place . Il faut bien maîtriser les logiciels quand on approche la double expo via le numérique . Le procédé argentique relève plus d’une expérience de
      « dadaïstes » qui laisse le hasard maître des créations . Merci pour la référence à Gus. J’aime bcp son travail .

      J'aime

  2. Il y a de belles pépites dans cette chasse à l’aveugle.
    On peut aussi fusionner 2 images numériques avec Photoshop, mais bien évidemment, on perd le plaisir de la découverte, de l’étonnement, de la spontanéité… Ce n’est pas comparable.
    Bravo pour ces images oniriques.

    Aimé par 2 personnes

  3. Je n’ai jamais testé cette double exposition mais en voyant tes photos cela donne bien envie. Tu es toujours à l’avant garde d’une nouvelle technique à essayer et c’est bien est très innovateur.
    J’aime beaucoup les pellicules numéros 2,4,5,6, 7,8..
    Bravo et belle soirée
    Corinne

    Aimé par 1 personne

  4. Oh la la ! J’adore ! C’est très réussi ! Je n’ai pas d’argentique ! Mais on peut le faire, je crois, avec l’Instax Mini.. mais je n’ai pas tenté.. (déjà que je m’en sers beaucoup moins, voire plus du tout.. ce fut une folie.. mais bon..).. Bravo pour tes expériences en tous cas !

    Aimé par 1 personne

      1. Oui, c’est le mini 90 que j’ai. Tu me rends service par la même occasion, avec le coup de remettre des films. L’autre jour j’ai oté par mégarde une cartouche qui n’était pas vide (c’était la batterie qui était vide) et me demandais si on pouvait les réutiliser. Merci !
        P.S. : Vraiment plus je regarde tes photos là, plus je les trouve belles.. Bisous !

        Aimé par 1 personne

  5. C’est trop chouette !🤩
    J’adore celle avec les bandes de couleurs.
    Tu m’as donné envie d’en faire autant!!
    J’admire tes envies d’essayer toujours plus!!
    Bravo…
    Allez, vite d’autres images… de Paris???

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s